Amanite tue-mouche

Champignon toxique : L’amanite tue-mouche ou Fausse oronge

 

A quoi ça ressemble ?

Le chapeau ou cuticule est d’un rouge éclatant ! Il peut être décoloré par la pluie et devenir jaune orangé, sa surface lisse est parsemé de grosses pustules blanches puis jaunâtres que de fortes averses risquent de faire disparaître ! La marge (bord de la cuticule) est marquée de petites stries courtes, surtout visibles quand le chapeau est bien étalé

Globuleux quand il est jeune, celui-ci s’étale peu à peu en grandissant.

Le pied possède un anneau ou bourrelet annulaire avec à la base un bulbe plus ou moins prononcé !

Je pourrais aller plus dans le détail mais je préfère vous laisser découvrir à la fin de l’article plusieurs prises de vues de ce champignon où l’on voit une amanite aux différents stades de leur croissance !

Pourquoi ce nom ?

Cette amanite porte ce nom spécifique du fait qu’elle contient une substance capable de tuer des mouches. Sa chair blanche, jaune orangé sous la cuticule est aussi très toxique. Elle peut provoquer principalement des troubles digestifs puis nerveux. Toutefois, ce champignon n’est pas mortel bien qu’il soit fortement à éviter!

 

Ne pas confondre avec l’Amanite des Césars ou Oronge vraie qui est un excellent comestible !!! 

Amanite des césars par Anne SORBES

Le chapeau ou cuticule, également orangé, ne comporte aucune écaille. De plus, le pied et les lames sont un peu plus jaunes !! N’hésitez pas à chercher plus d’informations sur ce comestible délicieux qui s’accommode de toutes sortes de préparations ou à me demander plus d’informations !

 

 

 

 

 

L’amanite tue-mouche en image et en vidéo !

 

Et vous ? Mangez-vous parfois des champignons ? Restez-vous sur les plus connus  comme les cèpes, morilles, girolles, trompette de la mort ou même juste champignon de paris? Avez-vous déjà gouté l’amanite des césars ?

 

Merci de votre lecture

A propos

Bonjour à tous !!

Ce blog est né de la rencontre hasardeuse d’un homme et d’une femme venant de deux mondes très différents, pourtant ils ont su se rapprocher !

 

Rat des Villes

58158_10200223755091217_1595384483_n

Originaire d’une ville dans l’Allier, elle est partie étudier à Lyon quelques années afin d’obtenir son « magnifique » diplôme, un DUT  traitement de données informatique.

Elle se croyait condamnée à rester derrière son ordinateur jusqu’à ce qu’elle décide de partir à l’aventure avec sa boutique mobile dans un beau département vert . Elle partit dans les campagnes découvrir en porte à porte le commerce jusqu’à découvrir qu’au fond, elle avait toujours envie d’entreprenariat, de partager des choses qui lui semblent utiles et vitales, à la base de l’existence.

Et aujourd’hui, la nature semble être ce qui lui apporte la sérénité et elle est intriguée à l’idée de la découvrir chaque jour de plus en plus.

 

Rat des Champs

DSC01235-e1406839309563-768x1024Il obtenu un BTSA Productions Aquacoles puis un BTSA Gestion Et Protection de la Nature, riche d’expériences professionnelles diverses et de voyages (Australie, Venezuela, Norvège,…) et propriétaire d’un gîte en Creuse.

David, jeune homme de 36 ans, fan de balade en forêt, de pêche et de tout ce qui touche à la nature. Egalement amoureux des bébêtes de tout poil, il passe son temps à les observer, il en connaît beaucoup par leurs petits noms.

 

De retour dans son beau département vert et bleu au milieu de la France « LA CREUSE », il a envie de partager et de faire découvrir la nature !

 

 

Nous avons lancé ce site ensemble afin de vous faire découvrir des choses simples de la nature que vous connaissez déjà ou pas!!! Ainsi que de répondre à vos questions dans la mesure de nos possibilités et de nos connaissances…

 

Notre challenge :

« Pouvoir toujours mieux communiquer et partager avec vous »

Les actions que nous allons mettre en place au fur et à mesure :

–        Faire découvrir la nature et donner des conseils utiles (champignons, jardin, insectes utiles ou dont il faut se méfier,…etc )

–        La rénovation d’une grange pour la création d’un nouveau gîte

–        Parler d’écologie et de développement durable

–        Proposer des sorties thématiques