Amanite tue-mouche

Champignon toxique : L’amanite tue-mouche ou Fausse oronge

 

A quoi ça ressemble ?

Le chapeau ou cuticule est d’un rouge éclatant ! Il peut être décoloré par la pluie et devenir jaune orangé, sa surface lisse est parsemé de grosses pustules blanches puis jaunâtres que de fortes averses risquent de faire disparaître ! La marge (bord de la cuticule) est marquée de petites stries courtes, surtout visibles quand le chapeau est bien étalé

Globuleux quand il est jeune, celui-ci s’étale peu à peu en grandissant.

Le pied possède un anneau ou bourrelet annulaire avec à la base un bulbe plus ou moins prononcé !

Je pourrais aller plus dans le détail mais je préfère vous laisser découvrir à la fin de l’article plusieurs prises de vues de ce champignon où l’on voit une amanite aux différents stades de leur croissance !

Pourquoi ce nom ?

Cette amanite porte ce nom spécifique du fait qu’elle contient une substance capable de tuer des mouches. Sa chair blanche, jaune orangé sous la cuticule est aussi très toxique. Elle peut provoquer principalement des troubles digestifs puis nerveux. Toutefois, ce champignon n’est pas mortel bien qu’il soit fortement à éviter!

 

Ne pas confondre avec l’Amanite des Césars ou Oronge vraie qui est un excellent comestible !!! 

Amanite des césars par Anne SORBES

Le chapeau ou cuticule, également orangé, ne comporte aucune écaille. De plus, le pied et les lames sont un peu plus jaunes !! N’hésitez pas à chercher plus d’informations sur ce comestible délicieux qui s’accommode de toutes sortes de préparations ou à me demander plus d’informations !

 

 

 

 

 

L’amanite tue-mouche en image et en vidéo !

 

Et vous ? Mangez-vous parfois des champignons ? Restez-vous sur les plus connus  comme les cèpes, morilles, girolles, trompette de la mort ou même juste champignon de paris? Avez-vous déjà gouté l’amanite des césars ?

 

Merci de votre lecture

safran

Le Safran

Source photo: Safran par Jean Meunier

 

1/ C’est quoi cette épice ?

Le safran est une plante à floraison automnale non sauvage. Elle produit des petites fleurs magnifiques !

L’épice est produite à partir des stigmates rouges de cette fleur qui sont aux nombres de trois. Nous faisons ensuite sécher dans un espace aéré. Après séchage et un mois de conservation dans un bocal hermétique, l’épice commence alors à prendre toute sa saveur. Elle peut alors se conserver ainsi pendant 2 ans.

 

2/ Le safran, que peut-on en faire ?

Le safran peut être utilisé comme assaisonnement, médicament et plein d’autres choses.

 

3/ Et dans ma cuisine ?

Il est très employé dans les cuisines arabes, européennes, indiennes et d’autres cuisines du monde.

Il est essentiel dans la paëlla, s’utilise dans la bouillabaisse française, risotto et de multiples plats que je ne pourrais pas tous cités.

 

4/ Usage médicinal

L’utilisation traditionnelle du safran comme plante médicinale est légendaire. En Europe médiévale, on utilisait le safran pour traiter des infections respiratoires. Il a aussi des propriétés anticancéreuses et est également un antioxydant.

 

5/ Notre petite culture de safran

Selon les spécificités de récoltes manuelles de cette épice, il peut avoir des tarifs assez élevés et c’est aussi pour cela qu’on l’appelle  « Or Rouge ». Donc, pour nous, nous avons choisi d’avoir un rectangle de safran dans notre jardin.

Derrière notre maison, même pendant l’hiver, le safran est un des rares éléments à garder une végétation verte et fraîche avec nos bruyères et cela est agréable. De mai à septembre, la plante observe un repos végétatif.

La récolte se fait sur un mois à un mois et demi en octobre-novembre, on peut avoir de une à 8 fleurs par pied, voire beaucoup plus avec le temps et toujours trois stigmates par fleur à faire sécher. Cela ne prend pas beaucoup de place et pas beaucoup de temps, il est juste important de récupérer tout de suites les stigmates, de les faire sécher et de ne pas trop tarder à les mettre dans une boite hermétique afin de garder toutes ses saveurs !

 

6/ En commerce

Le prix aux kilos étant plutôt élevé, cette épice peut être vendue seule ou mélangée dans sa commercialisation avec plusieurs épices.

Et vous avez-vous déjà utilisé cette épice ou consommé des plats ou mélanges d’épices comportant le safran?

 

Merci de votre lecture,

 

Cécile et David

Pissenlit

Le pissenlit, comestible!?

 

Oui, oui, ça se mange et ça soigne !!!

Voilà une belle herbe qui n’a pas forcément super réputation et qui peut être envahissante mais s’il vous plait, laissez les pousser un peu !!

Soyez certes sceptique mais un sceptique qui essaie et goûte avant de donner son avis !!

Et oui, ces plantes ne font pas que produire des fleurs sur lequel on souffle pour faire un vœu à la belle saison!

Les feuilles sont pleines de vitamine C et de plein d’autres éléments nutritifs.

 


 

1. Que faire des feuilles ?

 

Vous pouvez consommer les jeunes feuilles dès qu’elles apparaissent, elles se consomment généralement en salade ou chiffonnade dans les sandwichs !

Pourquoi ne pas tenter? Cette plante commune pousse un peu partout dans les champs ou même parfois dans notre jardin mais ne pas récolter, bien sûr, dans des champs traités…!!

En cliquant ci-dessous, retrouvez une recette  de salade de pissenlits aux Lardons!

Salade de pissenlits aux lardons

 

Les autres feuilles se consomment aussi une fois cuites à la façon des épinards  et fonctionne très bien avec du sucré salé!!!

 


 

2. En hiver, consommez aussi ses racines !

 

En hiver, en dehors de la période de floraison, c’est le moment parfait pour découvrir le goût de ses racines proches de celui des salsifis ! 20 minutes de cuisson et c’est prêt à être consommé.

Recette de pissenlits par la racine

 


 

3. Et ça se boit aussi !

 

Vous pouvez en profitez en tisane ou dans une soupe !

 


 

4. Et en plus, ça a des vertus médicinales !!!!

Il paraîtrait que c’est un remède divin pour tout ce qui s’appelle arthrite, arthrose, rhumatismes, à la condition de suivre la cure tous les printemps sans faute, ce serait plus efficace et bien moins toxique que les médicaments à base de cortisone !

 

Et vous ? Avez-vous déjà goûté ? Pour ma part non mais David oui et prochainement, si nous trouvons un pissenlit, nous le verrons différemment et nous vous dirons ce que nous en avons pensé !

 

Merci de votre lecture,

 

Cécile et David

 

Cet article a comme autre source Passeport santé http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=pissenlit_hm

Source photo : 04 avril 2008 Maisons-Alfort Trio de pissenlits = Trio of dandelions by melina1965

Recycler mon vieux sapin

Que faire de mon vieux sapin de noël ?

Oui, je sais!!!

Ce sapin de noël a souffert!! Des années et des années dans un pot totalement étriqué à attendre de pouvoir encore grandir et il fait encore des pousses vertes alors nous nous sommes dit que nous allions le replanter après les fêtes!!

Sachez qu’un sapin ne meurt pas comme ça et que si vous l’avez oublié au fond du jardin il y a  deux mois, il est généralement encore très feuillu et potentiellement, peux repartir une fois planté et c’est ce que j’avais déjà fait et le sapin est très bien reparti!!

 

Replanter mon sapin !!!

Surtout, à savoir :

  • Est-ce qu’il est coupé ou en pot?
    • Il est en pot, vous pouvez le replanter
    • Il est coupé, la tâche s’avère plus ardu, vous pouvez le recycler et suivre les étapes en dessous dans la deuxième partie !

 

  • Pensez à bien l’arroser régulièrement pendant son séjour dans le salon
  • Ensuite, réhabituez-le progressivement à une température d’extérieur
  • Pensez à le replanter quand il ne gèle pas
  • Il faut choisir un endroit lumineux
  • Creuser un trou assez profond pour le recevoir
  • Arrosez copieusement les racines de la motte
  • Vous pouvez potentiellement rajouter un peu de terreau autour !

 Et c’est reparti pour un tour et il sera encore là l’année prochaine pour votre noël!!

 

En zone urbaine, recycler mon sapin de noël !!

Vous pouvez l’emporter en zone de collecte !

Renseignez-vous auprès de vos services locaux !

 

C’est ainsi que vous optimiserez son recyclage !

Il sera ensuite broyé et recyclé en broyats pour les jardins !

Ce sont ces petits copeaux qui protègent les parterres des mauvaises herbes et de l’évaporation de l’eau !!

Attention !! Un sapin ne doit pas être replanté en forêt sans une quelconque autorisation !!! Laissez son sapin sur le trottoir est aussi passible d’une amende !!

Pensez-y la saison prochaine !!!!

 

Et vous? Que prenez-vous ? Un synthétique, un sapin coupé, un sapin à replanter ou autre choses pour les fêtes !!!

 

Que cette journée ou soirée vous soit agréable!!

 

Cécile et David